Ultrafiltration tangentielle dynamique

En fonction des spécificités de vos eaux et de vos effluents industriels, nous pouvons vous proposer un système de filtration tangentielle dynamique.

C’est une solution efficace que nous utilisons pour obtenir des débits de filtration élevés et stabilisés dans le temps.

Comment ça marche ?

Le principe est de créer un mouvement rotatif entre la membrane et le carter pour produire des taux de cisaillement importants au voisinage de la surface de la membrane. Cela permet de limiter la croissance et la compression de la couche d’agent colmatant qui se forme à cet endroit, et de travailler à faible pression transmembranaire.

Les avantages

Par rapport à la filtration tangentielle conventionnelle, les résultats sont optimaux dans le temps
et cette technique, encore peu connue, présente de nombreux avantages :

Importante résistance au colmatage

Traitement de liquides très chargés

(plusieurs dizaines de g/L de DCO/MES)

Excellent taux de REUSE

95% de l’eau peut être réutilisée

Réduction de la consommation énergétique

Fiabilité durable

Compacité importante

Les applications

En fonction de la particularité de vos besoins, nous pouvons utiliser la filtration tangentielle dynamique avec différents types de membranes pour atteindre efficacement vos objectifs. Il est possible de l’utiliser avec :  

 

  • Des membranes de microfiltration pour l’abattement de bactéries, de solides en suspensions, de colloïdes et de certaines émulsions ;
  • Des membranes d’ultrafiltration pour l’abattement de la totalité des solides en suspensions, des virus, des bactéries, des colloïdes et des nanoparticules ou des grosses molécules organiques (>10 nm) ;
  • Des membranes de nanofiltration (molécules organiques (DBO/DCO) et solides dissous) ;
  • Des membranes d’osmose inverse (sel dissous (NaCl) mais également des composés plus gros comme des traces d’huiles, de métaux ou de molécules organiques) ;

Cette technologie vous intéresse ? 

Contactez directement notre Responsable Traitement des Eaux et des Effluents :

Autres langues »